Quand un Iphone est mangé par l’Isoblow ?>

Quand un Iphone est mangé par l’Isoblow

Voici une anecdote originale qui est arrivée à un des formateurs Isocell, Thomas BAUNOCH en Autriche en Mars 2016. Elle met en scène 2 produits dont on vente la robustesse : une machine à insuffler de la ouate de cellulose Isowblow et un smartphone au logo à la pomme  … mangée.

 

Thomas nous raconte son histoire :

machine à insuffler Isoblow d'Isocell
machine à insuffler Isoblow d’Isocell

Le 17 Mars dernier, je faisais une formation sur l’insufflation de la ouate de cellulose à un groupe de 13 apprentis. Après une matinée théorique, on a commencé la partie pratique avec l’insufflation de caissons muraux à l’aide d’une machine à insuffler Isoblow Standard Plus.

Après avoir déjà insufflé quelques caissons, je remarque un bruit inhabituel venant de la machine. Avant de pouvoir actionner l’arrêt d’urgence, un bouchon s’était formé dans le tuyau et la machine à été arrêté à l’aide de la télécommande.

En démontant la buse du bout du tuyau nous avons constaté un corps étranger entouré de cellulose. En regardant de plus près cet objet ressemblait étrangement à un écran de Smartphone fendu.

Tout à coup un des apprentis a relevé sa tête et s’est mis à crier : « Mon portable… il est où, mon portable ?… » Il tapotait frénétiquement sur ses poches de pantalon et de sa chemise, partait ensuite vérifier au vestiaire et dans sa classe pour revenir et confirmer que son portable avait disparu.

Certains de ses collègues nous faisaient savoir qu’ils avaient entendu des bruits dans le tuyau lors de l’insufflation du dernier caisson.

iphone-vs-isoblow-2Au vu de ces évènements, j’ai décidé d’inspecter la roue à aube de notre machine à insuffler. Après démontage du haut de la machine, nous avons découvert des objets plutôt inhabituels dans deux compartiments de la roue à aube. Après inspection approfondie nous avons conclu qu’il s’agissait de pièces d’un téléphone portable. Nous avons ensuite vidé le caisson déjà insufflé et cherché dans la ouate pour trouver d’autres pièces (carte SIM, boutons, ..)

L’apprenti a identifié les restes de son portable qui, quelques heures auparavant, fonctionnait encore parfaitement.… la tentative de remonter le téléphone a échouée. La machine à insuffler n’a pas été endommagée et nous avons pu reprendre nos travaux d’isolation.

Conclusion :

A mon avis il s’agit d’un acte de sabotage et je soupçonne le groupe APPLE… Mais il a été démontré clairement qu’une machine de qualité « MADE IN AUSTRIA » résiste à tous les portables – même les plus chers – comme cet IPHONE 5 (dont on a même retrouvé l’autocollant « Made in China »). Reste à se demander si on devrait pas s’ouvrir à un nouveau marché avec nos machines : Déchiqueteuse de téléphone portables.

iphone-vs-isoblow-1Et pour finir : Si on avait fait notre insufflation par tuyau, le portable serait parti dans le caisson et personne n’aurait rien vu….

Moralité : il est important de porter une combinaison, un maque (yeux et nez) et des gants lors de la pose de ouate de cellulose mais surtout d’éloigner votre smartphone d’une cardeuse Isoblow  !

cf : http://www.ecima.net/fr-conseil-technique.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *