Comment construire ou rénover en habitat sain ? ?>

Comment construire ou rénover en habitat sain ?

Si la maison a été créée à l’origine pour nous protéger des intempéries, son usage a évolué au fil du temps pour apporter plus de confort. Pourtant ce confort n’est pas toujours synonyme de bien-être. Bien au contraire ! On découvre ces dernières années, souvent par ignorance, que nombre de matériaux utilisés dans nos habitations étaient loin d’être neutres pour notre santé.

Alors comment construire ou rénover un logement sain ? Quels sont les solutions et matériaux à privilégier pour vivre dans un environnement moins néfaste pour notre santé ?

Choisir les bons matériaux

ouate de cellulose en soufflageComme vous le savez, certains matériaux ont fait scandale pour leur toxicité, comme l’amiante dans l’isolation et les COV dans les peintures. Pourtant, étude après étude d’autres matériaux se révèlent être aussi dangereux pour la santé. Difficile donc de faire son choix parmi les nombreuses peintures, les différents revêtements muraux et encore plus pour les isolants. Il existe pourtant une solution simple pour bien faire son choix : regarder l’étiquetage des produits.

Depuis le 1er janvier 2012, les produits de construction et de décoration sont munis d’une étiquette qui indique leur niveau d’émission en polluants volatils. Le classement A+ vous garantit la meilleure qualité du produit, selon le principe déjà utilisé pour l’électroménager ou les véhicules.

Par exemple, la ouate de cellulose Isocell est un isolant classé A+ pour ses faibles émissions aux COV. Ce qui le classe parmi les meilleurs produits sur le marché de l’isolation.

Respecter les règles de pose

Isocell_insufflation-ouate Mais avoir le meilleur produit vous garantie t-il un habitat sain ? Cela va dépendre de la façon dont celui-ci aura été posé ou appliqué. Pour cela, il existe un certain nombre de règles de bon usage réalisées pour les professionnels et souvent méconnues des particuliers.

Ils se présentent soit sous forme de Documents Techniques Unifiés (DTU)* propre à un élément du bâti (isolation thermique, maçonnerie, construction en bois, …) soit sous forme de Document Technique d’Application (DTA)** propre à une marque, tous les deux délivrés par le CSTB ***

Ces documents servent notamment de référence aux experts des assurances et des tribunaux.

Pour la ouate de cellulose, il n’existe pas de DTU mais un DTA** pour chaque fabricant l’ayant demandé. Pour la ouate de cellulose, nous vous recommandons de suivre ces quelques conseils.

A noter, dans le cadre de la qualité de l’air et de l’étanchéité du bâti, qu’il est fortement conseillé de poser une membrane frein-vapeur côté chaud (à l’intérieur).

Ventiler, ventiler, ventiler !

ventilationMalgré toutes ces précautions, difficile de garantir une qualité de l’air intérieur irréprochable. Le mobilier, les produits d’entretien ou tout simplement la poussière contribuent aussi à un environnement malsain.

La solution basique est de ventiler régulièrement votre logement en ouvrant quelques minutes par jour les fenêtres. Toutefois la solution idéale, dans les constructions neuves, est de mettre en place un système de ventilation efficace, idéalement à double flux car il contribue parfaitement au renouvellement régulier de l’air intérieur. Dans les habitations anciennes le choix est plus délicat. Si on sait désormais que la VMC classique contribue à alourdir votre facture d’énergie (par l’entrée d’air froid  dans l’habitation) et que la ventilation par insufflation cause quelques pathologies (moisissures dans les murs notamment), la meilleure solution reste la ventilation naturelle, par la multiplication d’ouvertures (petites fenêtres, par exemple) placées dans les parties hautes des pièces.

Tous ces conseils n’auront aucun intérêt si vous ne réalisez pas un entretien régulier de votre habitation. Nettoyer les filtres et les bouches d’aération des systèmes de ventilation, lavez et dépoussiérez régulièrement vos meubles et décorations (dont les rideaux et literies) et surtout évitez de surchauffer (18° pour les chambres et 20° maximum pour les pièces de vie).

Une dernière petite astuce ; utilisez des plantes dépolluantes ; elles participent à la capture des éléments toxiques volatiles !

 

* retrouver tous les DTU sur la boutique du CSTB

** DTA de la ouate de cellulose Isocell (pdf) :

 

*** CSTB : Centre scientifique et technique du bâtiment

3 réactions au sujet de « Comment construire ou rénover en habitat sain ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *