Isocell : au cœur de d’une production de qualité ?>

Isocell : au cœur de d’une production de qualité

L’éco-construction est en plein essor. Le propriétaires souhaitent se procurer de plus en plus un isolant écologique sain, de qualité et abordable. Pour répondre à ces attentes, Isocell a développé depuis 20 ans, une solution globale d’isolation des bâtiments : il fabrique et commercialise la ouate de cellulose.

Utilisé depuis les années 1930 aux Etats-Unis au Canada et en Scandinavie ; la ouate de cellulose est un matériau isolant dit écologique. Sa matière première est d‘origine végétale, elle est fabriquée à partir du recyclage de papier journaux. Ce matériau écologique se classe parmi les meilleurs isolants sur le marché : il protège du froid, de l’excès de chaleur et du bruit. C’est également un excellent régulateur d’humidité.

 infographie-fabrication-ouate-cellulose

Une démarche éco-solidaire

Dans son processus de fabrication de la ouate de cellulose, Isocell associe à la fois une action écologique et une action sociale. L’entreprise va chercher sa matière première en collectant de milliers de papiers journaux, évitant ainsi le gaspillage de tonnes d’arbres coupés pour la fabrication de ces papiers. La collecte et le tri de ces derniers se fait grâce à la participation des associations locales, notamment des travailleurs handicapés et d’insertion professionnelle.

De simples papiers journaux en isolant écologique

La matière première collectée et triée subit, dans un premier temps, un pré-broyage : le papiers journal est grossièrement broyé. Ensuite, il est contrôlé et pesé avec une machine spécifique. Après contrôle, la matière entre dans une meule qui permet de libérer la fibre de cellulose, on appelle ce procédé le « dé-fibrage ». Pour terminer, des additifs sont ajoutés dans le mélange pour renforcer les propriétés ignifuges (anti-feu) de la ouate de cellulose.

Contrôle qualité et conditionnement

Réputé pour la qualité de sa ouate de cellulose, Isocell met un point d’honneur au contrôle qualité de ses produits. Tout y est vérifié : tassement, feu, conductivité, etc. La vérification terminée, la ouate est pesée et conditionnée en sacs de 10 kg. Ils seront ensuite acheminés par des convoyeurs chez les distributeurs pour que les artisans puissent enfin les appliquer .

Isocell ne s’arrête pas simplement à la production de ouate de cellulose, il est aussi au service des professionnels. Il accompagne ces derniers par des formations aux techniques de pose de la ouate de cellulose ; l’objectif est toujours d’atteindre les meilleures performances énergétiques et de confort.

Enregistrer

Une réaction au sujet de « Isocell : au cœur de d’une production de qualité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *